Guerre de Corée - À la recherche des soldats disparus français

  

Consulter l'Express

 

Soixante-sept ans après leur disparition lors d'une bataille dantesque en Corée, les corps de trois jeunes soldats français pourraient être enfin retrouvés. Récit inédit.

Certains courriers vous prennent par surprise et remuent tant de souvenirs qu'ils provoquent une imprévisible vague de larmes. Nathalie Zimmerman en a fait l'expérience le 19 décembre 2018, d'un clic sur le dernier message collecté par sa boîte aux lettres électronique. Il y est question de Joseph Massin, un oncle décédé avant sa naissance. "Grâce éventuellement à [votre] ADN, on pourra enfin donner une digne sépulture à ce glorieux soldat", lit cette Française installée dans le nord-ouest des Etats-Unis, dans l'Etat de Washington. "Mon père est mort en 2001. J'aurais voulu qu'il soit encore là pour apprendre la nouvelle, s'émeut-elle. Il aimait tant son frère..." Près de soixante-dix ans après la disparition de Joseph Massin, ses restes pourraient bientôt être retrouvés. Et identifiés. 

 

Le première classe Massin est l'un des trois soldats français portés disparus lors de la terrible bataille d'Arrow Head, les 6 et 7 octobre 1952, au cours de la guerre de Corée (1950-1953). Il avait 24 ans, soit quatre de plus que les deux autres, Claude Pous et Roland Vassort. "Joseph voulait partir aux États-Unis et s'y installer comme coiffeur, raconte Nathalie Zimmerman. Mais son amie a rompu leurs fiançailles. Le coeur brisé, il s'est engagé." 

 Ci-dessous : l'article de l'express